FR

0

Your basket is currently empty.

This creation has been added to your basket

Les bibliothèques de la Laiterie

La Laiterie du Domaine des Etangs, lieu de transmission et de culture Faite de pierre et de bois, elle est solide et rassurante. Elle rappelle un temps où tout était plus lent, plus pérenne. La Laiterie du Domaine des Etangs est aujourd’hui l’écrin rustique d’un savoir immense, d’un Art de Vie. Elle abrite de grandes beautés.

Passé, présent et futur s’y conjuguent au service de la culture et de la transmission. Au rez-de-chaussée de La Laiterie du Domaine des Etangs® se trouve un vaste espace d’exposition entièrement modulable prêt à accueillir tous les types d’œuvres, soit exposées sur cimaises soit installées à l’intérieur d’élégantes structures montées pour l’occasion. La très grande hauteur sous plafond a permis d’y installer deux mezzanines à chaque extrémité. Deux espaces se faisant face, si semblables, si différents pourtant… Ils sont deux. Deux espaces pour lire, apprendre ou travailler, deux bibliothèques qui contiennent beaucoup plus que des livres. Tout y a été pensé pour établir un dialogue abouti entre contenu et contenant. L’un ne va pas sans l’autre. A chacune des extrémités du bâtiment se trouvent donc deux mezzanines. Elles dialoguent au dessus de l’espace d’exposition central, se regardent, et se complètent. A gauche se trouvent celle du passé, à droite celle du futur. Entre les deux, un présent toujours en mouvement représenté par les oeuvres exposées dans la galerie.

« La bibliothèque représente la transmission, un trait d’union entre passé, présent et futur. Ce savoir, cette sagesse doit être préservée et perdurer dans un temps qui est un et unique. »

Garance Primat

LE DESIGNER

C’est au designer Raphael Navot qu’a été confié l’aménagement des deux mezzanines. Il a l’amour de la nature et des beaux matériaux. Il sait que le luxe se cache toujours dans les détails et jamais dans la démonstration.

Pour la Laiterie du Domaine des Etangs, il a tout dessiné et fait fabriquer chaque élément sur-mesure par les meilleurs artisans français et, dans la mesure du possible, à partir de matériaux locaux. Tels ces longs bancs situés dans l’espace d’exposition, chacun façonné à partir d’une seule pièce de bois de la région.

« Tout est parti de ce brief autour du temps. Comment présenter les livres, les préserver, les consulter ? Comment mettre en valeur le passé sans faire un musée, tout simplement en le réécrivant aujourd’hui ? »

Raphael Navot

ESPACES TEMPS

LA BIBLIOTHÈQUE DU PASSÉ

Le temps est ici rendu infini grâce à un jeu de miroirs placés de chaque côté du grand meuble de la Bibliothèque de France. Ainsi peut-on imaginer la grandeur de l’ensemble auquel il appartenait et l’immensité du savoir qu’il contenait.
Pour Raphael Navot tout est question de matérialité. Pour la bibliothèque du passé il a repris les codes du Gentlemen’s club, l’ambiance du fumoir anglais, en les traitant avec le décalage nécessaire à une modernité totalement assumée. Le parquet est en bois de chêne mais fabriqué selon la méthode du bois de bout (découpé perpendiculairement au fil). Le bon vieux Chesterfield est décliné en
méridienne-club surdimensionnée. Les couleurs sont riches et profondes, les matériaux nobles : chêne cuir vieilli, velours, laine et soie, mohair.
Au-dessus de cet ensemble flotte un plafonnier ovale, ligne de lumière composée d’acier noir et de LED. Il attire le regard, il souligne l’espace, tout comme le fait, juste en face son jumeau installé au-dessus de la bibliothèque du futur car le dialogue est toujours continu entre les deux espaces.

LA BIBLIOTHÈQUE DU FUTUR

Tout y est plus doux, plus clair, plus rond. On s’y promène selon un parcours circulaire qui permet de faire le tour des livres au sens propre comme au figuré. Le meuble qui contient les ouvrages, réponse contemporaine à l’ancienne bibliothèque, est minimal, dessiné comme à la plume.

Du coté du salon de lecture, les livres sont présentés coté papier renforçant l’impression de sérénité et de légèreté qui émane de cet espace. Sur les murs de la mezzanine courre un présentoir continu fabriqué en Corian, qui permet de montrer une soixantaine de livres debout et à plat. Ces derniers deviennent eux-mêmes objets d’exposition, changeant au gré des évènements, des saisons, des humeurs…

Un monumental sofa de plus de six mètres incarne le confort d’aujourd’hui, il est accompagné de grandes tables en pierre des Charentes qui, malgré leur densité, semblent s’extraire de la gravité et flottent au-dessus du sol.

Aérienne, cette bibliothèque est une capsule spatiale élevant l’âme vers un futur éclairé et lumineux.

LES LIVRES

Nicky Dunne est le propriétaire de Heywood Hill, librairie installée dans le quartier londonien de Mayfair, mondialement connue de tous les amateurs de livres. A l’écoute de toutes les passions, intérêts ou envies, il les aide à constituer des bibliothèques personnalisées faites de livres neufs ou anciens qu’il déniche sur ses propres rayons ou auprès de collectionneurs. Et afin de proposer à ses clients les ouvrages les plus pertinents ou pointus, il s’adjoint lorsque nécessaire, les conseils d’experts.

« Au coeur de ces bibliothèques se trouvent des livres qui ont répondu de manière positive aux questions que se pose depuis toujours l’humanité. Chacun de ces livres a permis d’acquérir de nouvelles connaissances sur le monde et la nature ou encore de s’en inspirer de façon créative ».

Nicky Dunne

Il a aidé Garance Primat dans la sélection et l’acquisition des livres qui se trouvent dans les deux bibliothèques, constituant un corpus d’ouvrages en anglais et français. Pour la bibliothèque du passé les ouvrages datent d’avant 1920, pour celle du

futur de 1920 à nos jours. Ils sont dans les deux cas proposés au lecteur sous « six point d’entrée » : Ciel et Cosmos, Terre et Paysage, Observation, Expérience, Expérimentation, Transmission.

« La sélection de livres rejoint les thématiques qui me sont chères et que le Domaine des Etangs transmet. Elle raconte l’histoire de la création depuis le Bigbang jusqu’à nos jours avec pour même lien le rapport avec la Nature et la Nature des choses. Le Domaine des Etangs est un lieu d’inspiration, de création, voire de méditation et La Laiterie participe désormais pleinement à cet esprit qu’insuffle le lieu ».

Garance Primat