Votre panier est vide pour le moment.

Cette création a bien été ajoutée à votre panier.

Mutti, 2016

Romuald Hazoumè
Sculpture en bois, métal, plastique
182 x 180 x 190 cm

L’ŒUVRE

Un corps de bois blond veiné de nuances. Celui d’une femme, d’une mère plus précisément, Mutti ou Maman en allemand.

Paumes ouvertes en signe de bienvenue, elle porte une jupe fabriquée à partir de sandales en plastique, trop usées d’avoir piétiné devant les portes de l’Occident. Romuald Hazoumè confronte le monde à ses démons. Tourments géopolitiques et désordres écologiques saisis ensemble, dans un geste, dans le tombé d’une étoffe de pétrole qui en appelle au bleu profond du ciel pour redonner au monde sa lumière sans voile d’inhumanité, de pollution ou d’indigence.

L’ARTISTE

Né en 1962 au Bénin, à Porto Novo où il vit et travaille, Romuald Hazoumé part d’une matière première hélas inépuisable : les rebuts de l’Occident.

Il a commencé voilà vingt ans à réaliser des pastiches de masques africains à partir de vieux bidons et jerricanes, accessoirisés de raphia, de plumes, de nylon. Ses compositions confrontent le monde à ses excès, ses impasses ; écologiques, politiques, économiques. Cette sculpture en bois blond d’une femme déesse au geste invitant porte une jupe faite de sandales en plastique recyclées ; un signe de bienvenue et de trouble mondial mêlés

Exposition La Lumière des Mondes du 23 mai au 15 décembre 2019
Sous l’impulsion créative de Garance Primat
Commissaires : Hervé Mikaeloff et Ingrid Pux