Votre panier est vide pour le moment.

Cette création a bien été ajoutée à votre panier.

Homepage / Art de Vie, Portraits / Isabelle Stanislas

Isabelle Stanislas

Architecte

Il y a de la géométrie dans le tracé de vie d’Isabelle Stanislas.

Une figure proche du scalène, ce triangle aux trois côtés inégaux. Dans son travail qui mêle aménagement d’intérieur, architecture et création de meubles. Dans son inspiration qui est faite d’équilibre permanent entre le respect de l’histoire, l’audace de la modernité et volonté de les réunir dans l’essentiel. Pendant ses études d’architecture, elle crée avec six amis un collectif passage du cheval blanc à Paris dans le 11ème arrondissement où l’art, la photographie, le paysagisme, l’architecture s’entremêlent dans un seul but : créer le lien entre les expressions, les visions et les matières…

Elle débute ses premiers travaux dans des salons, puis des maisons, et à 22 ans on lui confie la réinvention d’un hôtel particulier. Une rencontre avec un créateur de mode l’amène à travailler sur le concept de 400 magasins et corners de la marque à travers le monde. D’autres maisons de luxe françaises font alors appel à son talent : selliers, bijoutiers, créateurs de mode. Elle y affine son goût de l’excellence et du respect du patrimoine. Elle présente son travail au Musée des arts décoratifs, au Palais d’Iéna, au musée d’art moderne de la ville de Paris. Elle est exposée par plusieurs galeries, fait de chaque rencontre une source d’inspiration, puise dans l’art des souffles et des lumières, voyage dans le temps et affirme sa propre vision. Petit à petit elle invente de nouvelles lettres à l’alphabet du passé pour l’écrire au présent.

En 2018, elle se voit notamment confié la mission de réaménager le salon d’apparat du palais de l’Élysée.

Pour le Domaine des Etangs, elle a su traduire la volonté des propriétaires de voir l’architecture primer sur la décoration. Il lui a été demandé de chercher l’équilibre en toute chose pour sublimer l’existant, tout en apportant un souffle de modernité. Magnifiant les lieux par des choix de matériaux nobles : bois, métal, cuir, pierre… elle a mis en valeur les éléments du passé par une utilisation très précise de la lumière.

En instaurant un dialogue constant entre intérieur et extérieur, elle a ouvert de nouvelles perspectives et redonné à chaque espace sa profondeur temporelle, entre passé, présent et futur.