Votre panier est vide pour le moment.

Cette création a bien été ajoutée à votre panier.

Homepage / Terres & Découvertes / L’Hiver au Domaine des Etangs®

L’Hiver au Domaine des Etangs®

L’Hiver au Domaine des Etangs®

En Hiver, la Nature ne meurt pas, elle se repose et s’ancre profondément dans le sol pour rechercher chaleur et nutriments. La plante lutte contre le froid, se régénère et se prépare à s’épanouir au printemps prochain grâce aux soins qu’elle se prodigue elle-même en se reposant.

La saison hivernale nous incite à imiter la Nature, à prendre soin de nous, à nous régénérer pour accueillir le printemps avec toute la force nécessaire à nos projets de Vie.

"Le bourgeon ne saurait éclore sans le vif hiver."

Anonyme

Au Domaine des Etangs, les arbres fruitiers des 1000 hectares de Nature, après avoir donné leurs fruits à l’automne dans une abondance nourricière, arrêtent leur croissance et se préparent à affronter l’hiver.

Leurs fruits, récoltés par la main de l’agriculteur vont apporter les vitamines nécessaires aux corps humains. L’arbre lui va se nourrir lui aussi grâce à la Terre.

Cette étape saisonnière de la Vie de l’arbre est appelée la « dormance ».

Tout commence par une phase de ralentissement de son activité interne, qui est due à l’interruption de la division de ses cellules, c’est l’arrêt de l’expansion de la matière, donc l’arrêt de la croissance du bois ou des feuilles. Ce ralentissement est effectué par l’arbre pour conserver sa nourriture constituée de nutriments et d’enzymes. Ce phénomène est influencé par les températures de l’air et du sol et protège du gel rigoureux de l’hiver.

Vient ensuite la phase de réparation.

L’arbre face au froid va réparer ses vaisseaux transporteurs de sève partant de ses racines. Il va se concentrer pour maintenir l’état de santé de son tronc. Ce qui va ensuite permettre au printemps la remontée de la sève.

C’est ce qui sera la phase d’accélération printanière qui consiste à faire repartir la division des cellules, donc à provoquer une nouvelle croissance, l’éclosion des bourgeons, la production des feuilles, fleurs, etc. Cette accélération n’est rendue possible que par l’enregistrement par l’arbre d’une longue période de froid.

C’est ainsi que l’hiver est essentiel à cet être vivant.

Au Domaine des Etangs®, les arbres endormis, figés ou agités par les vents froids sont en fait bien actifs. Dans la Terre, c’est une forme de vie plus lente qui se met en place. Finalement cet arbre hivernal nous parle d’une notion d’équilibre qui invite à prendre soin de soi, de son corps et de porter attention à ce qui se passe en nous.

Ce goût de l’observation des arbres est aussi partagé par ceux qui les plantent et les observent lentement mais surement pousser et traverser les hivers. C’est d’ailleurs le sujet de la courte nouvelle, écrite en 1953 par Jean Giono. L’auteur narre, dans « L’homme qui plantait des arbres », cette relation que l’humain peut tisser à la Nature et la compréhension qu’il en a.

Avec une douce poésie du réel, ce livre nous fait voyager dans un univers naturel.

Articles qui pourraient vous intéresser