Votre panier est vide pour le moment.

Cette création a bien été ajoutée à votre panier.

Homepage / Art de Vie, Portraits / Duy Anh Nhan Duc

Duy Ahn Nhan Duc

Artiste

« J’ai une fascination et un respect immense pour la nature. C’est de cet émerveillement que naissent mes créations. »

Duy Anh Nanh Duc

Duy Anh Nhan Duc est un artiste Vietnamien né en 1983. Arrivé en France à l’âge de dix ans, il laisse derrière lui son pays natal et sa végétation luxuriante. Le dessin devient, dès son adolescence, une échappatoire qui lui permet de renouer avec les paysages et les végétaux qu’il a quittés. Ses dessins au Rotring sont des illustrations d’un monde fantastique dominé par une nature surréaliste et poétique. Rapidement, l’artiste ressent le besoin d’outrepasser les limites du dessin et de la représentation, afin de pouvoir intégrer la matière, la forme, l’odeur et la couleur à ses créations. Ainsi, il adopte le végétal comme médium principal de ses œuvres.

Véritable plasticien botaniste, Duy Anh Nhan Duc part de la nature pour créer sa propre palette végétale.

Dans les années 2000, l’artiste multiplie les installations afin d’apporter vie, lumière et oxygène à la ville. Végétalisation des cabines téléphoniques, réalisation d’objets de design en pousses de blé ou réactivation de la tradition japonaise du marquage de pommes, l’artiste travaille le vivant en créant des œuvres éphémères. Duy Anh Nhan Duc développe par la suite une technique de séchage des plantes lui permettant de conserver les végétaux et créer des œuvres pérennes, qu’il présente aujourd’hui sous forme d’herbiers, de sculptures ou de compositions. L’essentiel de la démarche de l’artiste est de comprendre la structure de la plante afin de pouvoir la sublimer sans la dénaturer. Procédant d’un rituel immuable, le travail de Duy Anh Nhan Duc s’échelonne en plusieurs étapes : d’abord une immersion dans un environnement naturel à la recherche d’une plante ou d’un végétal qui l’intrigue. Puis la phase d’étude de ce végétal, qui peut durer plusieurs mois, afin de comprendre son cycle et son évolution. Enfin, une fois l’élément végétal collecté et conservé, suit une longue période de contemplation durant laquelle l’artiste tente de saisir l’émotion que la plante lui procure :

« il faut qu’elle me donne son secret », explique l’artiste, « qu’elle me raconte des histoires. »